Laura, orthoprothésiste

Laura 3Parle-nous de ton parcours.

J’ai 30 ans. Après un baccalauréat scientifique, j’ai directement intégré le BTS orthoprothésiste à l’école de Valence. J’ai effectué les trois années en formation continue où j’ai réalisé des stages dans différentes entreprises, ce qui m’a permis de voir les techniques en fonction des régions.
En 2009, j’ai intégré une société basée à Nancy, dans le cadre d’un remplacement suite à un départ en congé maternité. L’un des dirigeants de cette entreprise gérait également Technic’ Ortho. Il m’a proposé un poste chez TO à la fin de mon contrat en 2010. 

Quel est ton rôle dans l’entreprise ?

Je suis orthoprothésiste avec une orientation plus spécifique pour la prothèse de membre inférieur et supérieur, notamment les prothèses esthétiques en silicone (pied, avant-bras, bras, main, doigts).  Je réalise également des orthèses de membre inférieur (marche et posture) et des corsets (scoliose et corset d’urgence).
En tant qu’orthoprothésiste, nous sommes en contact direct avec le patient : moulage, essayage et livraison. Nous faisons aussi ce qu’on appelle les rectifications, c’est-à-dire que nous retouchons le moulage afin que l’appareil final soit le plus adapté possible.
Nous avons la chance d’avoir l’atelier de fabrication sur place, ce qui nous permet de communiquer directement avec les techniciens et de pouvoir gérer ensemble les différentes problématiques.
Il y a aussi une grande partie administrative : les devis qui sont ensuite envoyés à la Sécurité sociale ainsi que tous les retours de rendez-vous qui complètent les dossiers de nos patients.

Qu’est-ce qui te plaît dans ton métier ?

C’est un métier très varié : chaque appareil est unique, le travail n’est donc jamais le même. Au quotidien, nous sommes en contact avec de nombreuses personnes : nos patients et leur entourage, ainsi que les thérapeutes (médecin, kinésithérapeute, ergothérapeute, etc.).
Savoir que je peux aider les gens grâce à mon métier est une chose qui me tient à cœur.
J’aime l’ambiance et l’entraide que nous avons dans notre équipe. Nous arrivons à surmonter les difficultés auxquelles nous sommes parfois confrontés tout en gardant notre bonne humeur.

Selon toi, quelle est la force de l’entreprise ?

Nous sommes jeunes, et n’avons aucune crainte d’évoluer constamment. Nous suivons beaucoup de formations et de certifications afin de rester informés sur les nouvelles techniques en orthopédie.
Faire partie d’un groupe nous permet de communiquer et de partager avec des collègues très spécialisés dans leur domaine. Nous savons que l’on peut compter les uns sur les autres, en étant épaulés facilement et rapidement.